?>

Archive du Tag
"travail"

L’oracle me dit que je vais à nouveau gagner de l’argent.

Publié le 20 juin 2014 par Ursula

J’avais une petite boutique de fleurs qui connaissait des hauts et des bas, je me débrouillais tant bien que mal pour gérer au mieux ma boutique, c’était mon gagne-pain. Après le décès de mon époux, je n’avais d’autre choix que d’ouvrir cette boutique pour subvenir aux besoins de ma famille. Depuis quelques temps, les clients se faisaient rares, ils n’achetaient pas beaucoup mes fleurs, et ça m’inquiétait beaucoup. J’avais besoin d’argent, la fin du mois arrivait et je n’avais toujours pas réuni l’argent nécessaires pour les charges de la maison. J’ai alors consulté un oracle ; il n’était pas loin de chez moi et je m’y suis rendue pour en savoir plus sur mon avenir professionnel. Il m’a fait une voyance par flash et m’a prédit qu’un grand nombre de clients viendraient dans ma boutique pour s’arracher mes bouquets. La semaine qui suivi, il y a eu un séminaire sur le mariage dans notre ville, des couples y ont séjourné durant le week-end. Ils en ont profité pour s’arracher les beaux bouquets que je confectionnais et me félicitaient pour mon talent. Certains en ont même commandé pour leur retour.

Je ne voulais plus être réceptionniste. La cartomancienne m’a aidée.

Publié le 30 mai 2014 par Ursula

Mon travail m’ennuyait, je ne me sentais pas à l’aise dans ce boulot de réceptionniste dans un grand hôtel. Je voulais bouger, échanger, convaincre, voyager… J’avais un diplôme en management et je restais assise toute la journée à recevoir, avec un sourire aux lèvres, les clients de l’hôtel. Je me suis décidée à consulter Greta en ligne. Greta était une cartomancienne que j’ai connue sur Internet, grâce à un site de voyance. Moi, je crois en la voyance, aux choses paranormale. Je crois aux dons surnaturels de ces gens qui se mettent 24 heures sur 24 à notre service, pour nous aider à récupérer notre conjoint, retrouver notre vie d’avant, évoluer dans notre vie professionnelle… Greta ne m’avait jamais prise en consultation pour ma vie professionnelle, mais j’avais déjà eu recours à elle pour des problèmes d’ordre amoureux ; mon petit ami voyait une autre fille et il ne voulait plus m’approcher. Elle m’avait beaucoup aidée ; grâce à ses conseils, j’avais pu récupérer mon petit ami qui est aujourd’hui mon époux. Alors, depuis ce jour, je voue une confiance aveugle en cette femme. Quand Greta a tiré les cartes, elle m’a prédit un nouveau poste dans une autre entreprise. Avec précision et justesse, elle a répondu à chacune de mes questions. Elle m’a conseillé d’attendre une certaine période avant de laisser mon boulot de réceptionniste. Excellant dans la numérologie, elle m’a donné des dates précises pour mes entretiens d’embauche. J’ai suivi ses conseils. J’ai attendu la bonne date pour abandonner mon ancien poste et déposer mes dossiers pour des demandes d’emploi. Aujourd’hui, j’exerce le métier que je veux, et mon avenir professionnel est sans nuages.

La cartomancienne m’a permis de trouver un bon travail.

Publié le 04 avril 2014 par Ursula

Après de études réussies en comptabilité, je n’arrivais pas à décrocher un boulot. J’avais certes de petits contrats ça et là, mais avec le diplôme d’expert-comptable que je possédais, j’estimais mériter mieux. Je ne voulais plus rester sans un travail stable et bien rémunéré, je voulais avoir un avenir professionnel, pouvoir être capable d’offrir une éducation digne à mes enfants, être en mesure de m’offrir les bijoux que je voulais et quand je le voulais, je souhaitais jouir de la vie avec un travail décent. J’avais entendu parler de la voyance sur l’avenir professionnel par des amies. Elles m’avait dit que je pouvais être guidée et orientée grâce à cela. J’ai donc consulté Doriane, une cartomancienne incroyable ! Elle a fait un tirage et a répondu de façon très précise à mes questions. Elle excellait aussi dans la numérologie et elle m’a donné les dates favorables à mes entretiens d’embauche ; elle m’a même conseillée sur comment me tenir, quoi dire ou quoi faire pour impressionner mon interlocuteur. Elle est même allée jusqu’à me donner la marge salariale que je pouvais demander. J’ai suivi ses conseils. Il va sans dire que j’ai obtenu un vrai boulot avec un salaire digne de mon diplôme. Je ne lui dirai jamais assez merci pour tous ses conseils.

Je ne voulais plus être un remplaçant.

Publié le 14 mars 2014 par Ursula

Je faisais des remplacements pour des cours de maths depuis 2007, je venais tout juste de finir ma thèse quand j’ai obtenu ce poste. Au début, je n’y trouvais pas d’inconvénient, je me disais que ça me ferait la main et, qu’au fil du temps, j’aurais un contrat permanent. Mais, après deux ans de remplacement, je commençais à m’inquiéter. Je ne savais pas si je devais continuer à exercer dans cet établissement ou changer carrément de lieu de travail. Quel était mon avenir professionnel ? Etais-je condamner à rester un éternel remplaçant ? Je voulais un poste stable pour assurer mon avenir et celui de mes futurs enfants. Je me posais tellement de questions à ce sujet que j’ai décidé de consulter un voyant. Celui-ci m’a fait un tirage de tarot de Marseille. En fonction de mes questions, il m’a donné des réponses très précises. Il m’a rassuré sur l’obtention d’un contrat à durée indéterminée. Il m’a conseillé d’être patient car je ferais partie des professeurs les mieux rémunérés si j’usais de patience. J’ai suivi tous les conseils du voyant et j’ai obtenu mon CDI un an plus tard.

La cartomancienne me dit que je vais me refaire.

Publié le 17 janvier 2014 par Ursula

J’ai été arnaquée par l’homme que j’avais aimé. Il avait emporté toutes mes économies et m’avait ruinée sans même se soucier de ce que je vivrais comme calvaire. J’avais monté ma propre structure, elle marchait bien jusqu’à ce que je rencontre cet homme. Il était beau, intelligent et apparemment avait un don pour les affaires. Il m’a fait faire des placements un peu partout ; il s’est occupé de mes finances, de mon entreprise. Je lui vouais une grande admiration et une confiance totale. Il a vendu mon entreprise à mon insu, m’a volé toutes mes économies et s’en est allé sans crier gare. J’ai été désemparée, je ne savais même pas par où commencer. Je n’avais plus d’argent pour m’occuper de moi et mes problèmes augmentaient de jour en jour. J’ai fait trois tentatives de suicide et à trois reprises j’ai été sauvée par ma mère. Elle m’a aidée à surmonter mes problèmes, m’a encouragée à chercher du boulot. Je l’ai fait sans tarder. J’avais vraiment hâte de reprendre mon indépendance, car je ne voulais pas continuer à être une charge pour ma mère. J’ai consulté une cartomancienne qui m’a orientée sur beaucoup de choses ; elle m’a prédit un avenir professionnel stable, elle m’a assuré que je remonterais la pente petit à petit et que je serais à l’abri de besoin. Finalement, on m’a appelée pour un poste de commerciale dans une banque. Aujourd’hui, j’ai reconstruit ma vie, je suis maintenant directrice commerciale de la structure dans laquelle je travaille.

Devais-je changer de domaine ?

Publié le 13 décembre 2013 par Ursula

Cela faisait longtemps que je n’avais pas reçu de nouvelles de nos clients. Mon magasin de prêt-à-porter me donnait du fil à retordre depuis un moment. Tous mes clients avaient disparu comme par enchantement. Je ne recevais que de petites demandes. Je commençais à m’inquiéter, j’avais besoin d’avoir plus de clients pour pouvoir m’en sortir. Allais-je toucher une grosse somme ? Mon avenir financier m’intéressait de plus en plus. Je ne savais pas vers qui me tourner pour en savoir d’avantage. En effet, je voulais comprendre certaines choses, savoir comment faire pour aller de l’avant. Je me tournais les pouces en attendant les clients qui ne venaient pas dans mon magasin, quand je me suis soudain souvenue des consultations en ligne que proposait un site de voyance. Je me suis précipitée sur mon ordinateur pour consulter. Je suis tombée sur une dame ; elle était médium et spécialisée dans la signification des prénoms. Elle m’a demandé mon prénom et en fonction de cela m’a détaillé les différentes activités qui me conviendraient. Elle a terminé en me prédisant une réussite professionnelle totale si j’arrivais à suivre ses conseils. J’ai donc suivi à la lettre ce qu’elle m’avait recommandé. J’ai changé mon magasin de prêt-à-porter en un espace de massage et de soins du corps. Avec mon diplôme de masseuse, je n’ai eu aucun problème à prospérer. Je ne regrette pas d’avoir ouvert cet espace, cela m’a permis de tripler mon chiffre d’affaires.

Je suis maintenant ma propre patronne.

Publié le 29 novembre 2013 par Ursula

J’ai ouvert mon propre atelier de poterie et j’expose mes œuvres dans la galerie de mon époux. J’ai un grand nombre de clients que j’ai réussi à fidéliser grâce aux conseils de Françoise. Françoise est une cartomancienne que j’ai connue quand rien n’allait dans ma vie. En ce temps-là, je ne savais pas quoi faire et mon avenir professionnel m’inquiétait. Je travaillais dans un magasin de poterie où je faisais de jolies œuvres pour mon patron qui les vendait très chères. Mais le problème venait de mon salaire, mon patron m’exploitait sans ménagement ; il me donnait un salaire de misère ! Je n’avais pas d’autres options de travail et j’avais besoin d’argent pour subvenir à mes besoins. Quel était donc mon avenir professionnel ? Je connaissais ma valeur, je savais que j’étais une bonne potière, mais je n’arrivais pas à vivre de mon art. Il fallait que ça change, je devais faire quelque chose, n’importe quelle chose pour sortir ma tête du sac. Marc, mon petit ami, m’a alors conseillé de consulter une cartomancienne qu’il connaissait bien. Il m’a assuré qu’elle serait à la hauteur de mes attentes. Quand j’ai rencontré cette cartomancienne, ma vie a commencé à changer. En fonction de mes questions, elle me guidait et me rassurait. J’ai suivi tous les conseils de la cartomancienne que je venais consulter à chaque fois que je désirais en savoir plus sur la voie à emprunter. C’est comme ça que j’ai ouvert mon propre atelier de poterie et Marc une galerie d’art. Aujourd’hui, tout va bien dans ma vie.

Ma demande d’augmentation allait-elle aboutir ?

Publié le 22 novembre 2013 par Ursula

Cela faisait huit ans que j’étais dans une entreprise de textile. J’y avais consacré mon temps et mon énergie. Les cinq premières années n’avaient pas été trop difficiles, mon statut de célibataire sans enfant me permettait de vivre sans peur du lendemain. En effet, mon salaire était acceptable puisque j’arrivais à prendre soin de moi, à économiser et à me divertir. J’étais à l’abri du besoin en ce temps-là et je ne me souciais pas de mon avenir financier. Mais à la sixième année, je me suis mis en couple avec Rose, qui est devenue mon épouse et la mère de mes jumeaux qui sont nés un an après. Mes soucis ont alors commencé. Il fallait gérer ma famille, les charges de la maison, mais nous n’arrivions pas à joindre les deux bouts, malgré nos deux salaires réunis. Cela a été un moment très difficile, on puisait dans nos économies. Notre avenir financier a commencé à nous inquiéter. J’ai décidé de demander une augmentation de salaire. Si la réponse était positive, beaucoup de choses changeraient dans ma vie. Auparavant, j’ai consulté une voyante pour en savoir plus. Elle m’a répondu par l’affirmative et a prédit la fin de mes problèmes pour très bientôt. J’ai été très heureux de savoir cela. Effectivement, ma demande a été acceptée et mon salaire a augmenté de cinquante pour cent.

Je ne voulais plus être secrétaire.

Publié le 27 septembre 2013 par Ursula

Le travail de secrétaire m’ennuyait, je voulais bouger, convaincre, faire mes preuves dans le monde des affaires. Je ne voulais surtout pas rester le souffre-douleur de Madame B., cette ignoble femme qui passait son temps à humilier les autres. Je devais être son béni-oui-oui, accepter toutes ses critiques sans broncher. Et dire que j’avais plus de diplômes qu’elle ! Je devais me contenter pour l’instant de ce travail jusqu’à ce qu’un des patrons me donne une véritable chance de prouver à la société que j’étais une consultante en finances fiable et que mes diplômes n’étaient pas faits pour décorer ! Quel était mon avenir professionnel ? Aurais-je une promotion ? Quand j’ai consulté Amanda la cartomancienne, elle m’a conseillé de rester dans mon entreprise. Elle m’a prédit que je serai bientôt une femme respectée et redoutée pour le travail que j’accomplirais. Alors j’ai attendu patiemment ce jour. Par un pur hasard, j’ai rencontré mon grand patron dans un supermarché. Il m’a raccompagnée chez moi et nous avons discuté finances. Surpris par mes connaissances et mes conseils, il m’a demandé mon niveau d’étude. Je ne me suis pas faite prier pour lui déballer tout mon CV. Il m’a promis de me prendre à l’essai pour trois mois puis, en fonction de mes rendements, il déciderait de mon sort. J’ai passé l’essai avec succès ! Je suis maintenant la patronne de Madame B. et l’épouse du grand patron.

Le médium me permet de ne pas perdre mon travail.

Publié le 20 septembre 2013 par Ursula

J’ai toujours rêvé d’être médecin. Je voulais sauver des vies, aider des malades… La médecine était ma vocation et, après mon diplôme universitaire, je me suis spécialisée dans l’obstétrique. J’aimais mon travail, mes patients et mes collègues et ils me le rendaient bien. Un jour, j’ai assisté à un accident de métro ; un véritable enfer, plus d’une dizaine de morts, une vingtaine de blessés graves ! J’y étais, mais moi je n’avais rien eu. Les gens criaient de partout, le métro était devenu un lac de sang, je me suis précipitée pour faire les premiers soins, j’ai aidé tant bien que mal les personnes les plus atteintes. C’était insupportable à regarder, c’était horrible. Cette scène m’a traumatisée, la vue du sang me tétanisais désormais : je ne pouvais plus travailler, j’étais comme paralysée lorsque je voyais du sang. Mon travail a commencé à en prendre un coup et cela me préoccupait. C’était très dur pour moi, mon avenir professionnel me troublait, la crainte de perdre mon travail me gagnait de plus en plus. Aidée par un médium, j’ai pu surmonter cette phobie, j’ai repris peu à peu de l’assurance. Il m’a confirmé que la médecine était bien ma vocation, et m’a prédit que tout ceci finirait par passer. Désormais, cette phobie n’est que du passé, grâce à ce médium ; son aide a été plus précieuse que les milliers de psy que j’ai pu consulter avant lui.

En pleine déchéance, elle gagne au loto grâce à une voyante

Publié le 27 juin 2013 par Ursula

Je m’appelle Marie, vierge ascendant vierge.
J’étais toujours humiliée et ridiculisée par mon proprio et mes voisins, car je ne payais pas à temps mon loyer et parce que je n’arrivais pas à décrocher un travail fixe. Je n’en pouvais plus de ces affronts, mais la chance n’était pas de mon côté. Pourtant, je passais partout, je déposais mes dossiers dans tous les coins et recoins de la ville sans jamais obtenir le moindre résultat.
Quel était donc mon avenir financier ?
Je ne pouvais pas continuer ainsi ! Je croyais dur comme fer aux prédictions d’une voyante que j’avais consultée. Un jour, fatiguée d’être sans travail, j’avais demandé conseil à cette femme qui m’avait rassurée quant à mon avenir financier. Elle m’avait prédit plus de stabilité et que tout rentrerait dans l’ordre dans un avenir proche. Je croyais en ses prédictions, jusqu’au jour où mon propriétaire m’a mise à la porte sans état d’âme. Là, j’ai été anéantie. Je suis retournée crier, pleurer à chaudes larmes chez cette voyante qui m’avait prédit le bonheur. Je lui ai demandé si un jour ma poisse finirait. Elle m’a consolée, m’a souri et m’a dit une seule phrase : « Sors, et vois comme la vie est belle ! » Je suis sortie et bizarrement j’étais heureuse, sûre de ma réussite. J’ai vu un vendeur de loto, j’ai acheté cinq tickets, et l’un d’eux a été le ticket gagnant.

Une cartomancienne me prédit que je vais avoir du succès

Publié le 15 avril 2013 par Ursula

Mon témoignage :
J’étais la meilleure pâtissière de mon établissement ; je suis sortie première de ma promotion. J’avais l’esprit très créatif et j’élaborais toutes sortes de mets délicieux ; je faisais des truffes exceptionnelles et des gâteaux de mariage. J’étais persuadée d’être acceptée rapidement dans l’une des grandes pâtisseries de la ville. Que d’illusions puis de désillusions ! Pas d’embauche, pas de boulot, rien que les paroles d’espoir de ma mère qui croyait toujours en moi. Allais-je avoir un travail un jour ? Mon avenir professionnel m’inquiétait au plus haut point. Allais-je réussir dans mes activités ? Etais-je sur la bonne voie ? Je n’ai pas tardé à avoir la réponse à mes questions.

Cynthia, une cartomancienne, m’a répondu clairement en fonction de mes soucis. Elle m’a guidée et m’a donné plein de conseils pour réussir dans mon domaine. Elle m’a confirmé que la pâtisserie était bien ma voie et que je devais seulement user de stratégie et de patience. Elle m’a prédit que j’ouvrirais ma propre pâtisserie et que je refuserais du monde tellement il y aurait d’affluence. J’étais vraiment heureuse de savoir que j’étais sur la bonne voie. J’ai commencé, petit à petit, par vendre mes produits en faisant du porte à porte, puis j’ai ouvert ma propre pâtisserie. Aujourd’hui, huit ans plus tard, je suis propriétaire de trois pâtisseries qui fonctionnent à merveille.

La note moyenne attribuée par nos visiteurs est de 9/10 sur 1115 votes.